Co-Cathédrale Saint-Antoine-de-Padoue

Préservation et restauration

Construite en 1884 et classée monument historique cent ans plus tard, la Cathédrale Saint-An¬toine-de-Padoue est une des plus imposantes églises du Québec. Elle se démarque particulièrement par son asymétrie et ses nombreux volumes.

La portée des travaux consistait, dans un premier temps, à l’élaboration d’un bilan de santé soulevant les problèmes et l’étendue des travaux de restauration nécessaires. Par la suite, les travaux de préservation et de restauration visaient la consolidation structu¬rale du clocher sud, le rejointoiement et la réparation des parements en pierre, le rem¬placement ou la reconstruction des pierres à faces éclatées, brisées ou endommagées, ainsi que le démantèlement, la reconstruction et l’injection de coulis sur certaines sec¬tions localisées de maçonnerie de pierre.

Le projet comprenait également la réfection de la toiture à membrane liquide élasto¬mère, la reprise de solins de cuivre et la reprise de murs en ardoise, la réfection du plâtre intérieur, de chapi¬teaux sculptés, de feuilles d’or, d’ornements ainsi que la restauration des fenêtres.

  • Co-Cathedrale-Longueuil
  • Co-Cathedrale-Longueuil2
  • Co-Cathedrale-Longueuil3
  • Co-Cathedrale-Longueuil4
  • Co-Cathedrale-Longueuil5
  • Co-Cathedrale-Longueuil6